Une ampoule connectée consomme plus qu’une LED normale et est aussi durable ?

Il est logique qu’une LED connectée consomme davantage qu’une LED normale mais les fabricants ne précisent pas dans quelles proportions.
La fiche technique de Philips indique néanmoins que la LED hue blanche consomme 0,5 watt en veille, et c’est probablement le maintien de la connexion qui en est responsable.
Pour une année complète, cette consommation s’élève à 5kWh, soit moins d’un euro, au tarif moyen actuel du kWh (environ 15 centimes).
Cette même LED a une puissance globale de 9 W, selon Philips, et coûterait moins de 15 € à l’année si elle reste allumée 24h sur 24.
On peut donc considérer que le surcoût dû à la connexion est négligeable.
Quant à la fiabilité, il est encore plus difficile de se prononcer.
La longévité d’une LED est réputée dépasser la dizaine d’années, à raison de quelques heures d’utilisation par jour, et ces modèles connectés sont tout aussi durables à en croire les fabricants.
Mais cette durée de vie annoncée à 15.000, 20.000 heures et plus prend-elle en compte celle des microcomposants embarqués, qui s’occupent de la connectivité notamment ?
C’est une question qui reste posée. Les composants Bluetooth, Wifi voire Zigbee ont après tout eu l’occasion d’être éprouvés un peu partout ces dernières années.
Mais contrairement à une idée reçue, une LED chauffe, certes beaucoup moins qu’autrefois l’ampoule à incandescence, et cette chaleur pourrait à la longue dégrader ces composants électroniques.
Comme on manque de recul, il reste à espérer que les ingénieurs ont bien fait leur travail.

Retour en haut
×

Bonjour !

Cliquez sur l'un de nos contacts ci-dessous pour discuter sur WhatsApp...

× Comment puis-je vous aider ?